L’argent, ou le sujet qui fâche

20 Oct. 2017 | Déconstruire tes peurs et croyances

L'argent, ou le sujet qui fâche

Ce matin en faisant mon tour habituel sur Internet je suis tombée sur une conversation qui m’a interpellée. C’était une personne qui commentait une vidéo, en expliquant qu’elle trouvait choquant les personnes qui vendaient du conseil, que dans son monde idéal elle préférerait que tous les conseils soient donnés gratuitement, que derrière de bonnes intentions les personnes voulaient juste vendre à tout prix etc…

 

Déjà, cette diabolisation de la vente m’agace.

 

Ça rejoint le fameux « Si c’est ta passion fais-le gratuitement ». Certes, les conseils pourraient être donnés gratuitement, mais allons plus loin : les services sont donnés gratuitement, les produits aussi… Nous voilà dans le système des Schtroumpf, où tout s’échange avec bon cœur. Moi aussi j’aime de temps en temps rêver que le monde fonctionne comme cela : je n’aurais qu’à repérer la maison de mes rêves et la demander, ce serait plus simple ! Mais ici ça ne fonctionne pas comme cela.

 

Du coup, est-ce que je peux avoir la maison de mes rêves en faisant en échange X logos pour le propriétaire ?

 

Bah non, il s’en fiche lui d’avoir des centaines de logos, je ne peux pas lui donner ça.

Donc je fais des logos pour d’autres personnes, qui me donnent en échange de l’argent que je pourrais ensuite donner au propriétaire en échange de sa maison : voilà comment ça fonctionne. C’est de la vente, et ce n’est pas choquant : l’argent permet d’échanger de la valeur entre différentes personnes.

 

L’argent non plus n’est pas diabolique.

 

Si j’ai bonne mémoire, je crois qu’au départ la monnaie d’échange n’était pas de l’argent mais des coquillages. Si quelqu’un me rend un service ou me donne quelque chose dont j’ai vraiment besoin, je ne vois pas ce qu’il y a de choquant à lui donner des coquillages pour le remercier ; rien de mal là-dedans, non ?

 

Les coquillages ne sont ni bien ni mal, à la limite c’est leur utilisation que l’on peut juger.

 

Et bien l’argent c’est pareil. Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant à donner de l’argent à mon boulanger en échange de son pain : l’argent que je lui donne lui permettra de vivre dans le confort, de faire plaisir à ses proches, peut-être de partir en vacances avec ses enfants… Je ne vois pas le problème à donner de l’argent à ma coach : avec elle j’avance plus en 1 mois que seule en un an, du coup l’argent est ma façon de la remercier. Et je ne vois pas le problème à demander de l’argent contre mes logos, mes illustrations etc… Car ce que je crée a de la valeur et en donne à la personne, et l’argent qu’elle me donne en échange me permettra de réaliser les projets qui me tiennent à cœur.

 

Au final, la vente et l’argent peuvent être très positifs !

 

Par exemple, à chaque fois que j’achète quelque chose auprès de quelqu’un, je m’amuse à imaginer ce que mon argent lui permet de faire : déjà j’imagine la joie de la personne de recevoir mon argent, puis le plaisir et le confort qu’il peut lui offrir. Lorsque j’achète une jupe chez une entrepreneuse, je sais que je participe à la vie de son entreprise, et à sa vie à elle. C’est plutôt une jolie chose, non ? 😊

 

Ensuite, parlons de ce fameux « Vendre à tout prix ».

 

Est-ce qu’on dit à un salarié « De toute façon tu travailles pour l’argent à tout prix ! ». Non, parce que c’est évident qu’il travaille pour gagner de l’argent. Lorsqu’on entreprend c’est la même chose !

 

La différence, c’est qu’un salarié se vend à l’entretien d’embauche, alors qu’un entrepreneur doit se vendre chaque jour.

 

Pour qu’une entreprise vive, elle doit vendre, c’est basique : pas d’argent, l’entreprise ferme. Si ma créatrice de jupes préférée ne gagne pas assez d’argent, elle arrêtera son activité et je ne pourrais plus jamais m’offrir ses jolies créations. Si mon boulanger ne gagne pas assez d’argent, je devrais aller acheter mon pain ailleurs. L’argent permet de faire vivre les entrepreneurs et leurs entreprises.

 

La passion c’est bien joli, mais ça ne s’échange pas.

 

Je ne peux pas payer mon loyer en passion, ni mes courses, ni mes impôts 😅 Si je veux pouvoir payer mes charges et mes factures, mais aussi avoir la vie dont je rêve (qui au passage n’a rien d’extravagant) j’ai besoin d’argent, argent que je reçois en échange de mes services. C’est donc logique que je vende mes services. Où est le mal ?

 

On peut me dire que le mal se trouve dans le prix.

 

« Un super service, tout le monde devrait pouvoir en profiter : c’est choquant qu’il ne soit pas accessible au plus grand nombre ». Pour garder cet exemple, la jolie jupe réalisée artisanalement avec amour et éthique, tout le monde devrait pouvoir se l’offrir. Ou pour prendre mes services en exemple, toutes les entrepreneuses qui se lancent devraient pouvoir profiter d’un beau logo et de supports professionnels créés par mes soins, pour qu’elles aient toutes les mêmes chances.

 

D’accord, mais quel est le prix accessible pour tout le monde ?

 

Quel prix permettrait à tout le monde d’en profiter ?
Honnêtement ?

Le gratuit.

On en revient au point abordé plus haut : le gratuit ne permet pas de vivre.

 

Et au passage, souvent je remarque que le prix est un faux problème.

 

Les gens disent « C’est trop cher, je ne peux pas, je n’ai pas d’argent », mais je constate que très souvent (sauf certains cas évidemment) les gens ont de l’argent, mais n’ont pas envie de le dépenser dans telle ou telle chose.

 

Ce n’est pas une question de « pouvoir », c’est une question de « vouloir ».

 

Plein de fois j’ai vu des gens dire qu’ils n’avaient pas d’argent, puis partir en voyages, se faire tatouer, s’offrir des vêtements de marques… La plupart des gens ont l’argent qu’il faut, mais ils ne sont pas prêts à le dépenser dans quelque chose s’ils n’en ont pas vraiment envie. Et s’ils n’ont pas l’argent, ils économiseront pour l’avoir. C’est une question de priorité, et je le sais car je fonctionne comme cela moi aussi.

 

Voilà ce que je voulais partager avec toi aujourd’hui à propos de la vente et de l’argent.

On a toutes des tas de croyances liées à ces deux aspects : l’argent c’est sale, les gens riches sont de mauvaises personnes, lorsqu’on se vend on vend son âme, la vente c’est malhonnête… Mais ce sont seulement des croyances.

 

Changeons de regard sur la vente et l’argent, essayons d’y poser un regard plus bienveillant ❤

 

Merci de m’avoir lue !

Manon

Enregistrer

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bienvenue !

Je m’appelle Manon ; coach, graphiste et webdesigner, j’accompagne les entrepreneuses pour emmener leurs entreprises à leur prochain niveau de réussite.

▻ En savoir plus sur moi