Nos objectifs peuvent nous rabaisser ou nous valoriser

1 Déc. 2017 | Booster ton état d'esprit

Nos objectifs peuvent nous rabaisser ou nous valoriser

Je me sens très joyeuse aujourd’hui : il neige depuis mon réveil et cela donne à ce premier jour de décembre beaucoup de magie ! Cette ambiance me rappelle aussi que la nouvelle année approche, et pour moi c’est toujours un passage important, le début d’une nouvelle année de possibilités.

 

L’année n’est pas encore finie que j’ai déjà atteint mon objectif.

 

Au début de cette année 2017 je m’étais fixée un objectif professionnel que j’ai atteint fin septembre ; je me souviens, au moment de fixer cet objectif, m’être dit : « Ne vise pas trop haut… Cet objectif-ci me semble raisonnable, allez… ». Je me souviens m’être limitée pour ne pas prendre trop le risque d’être déçue si je ne réussissais pas.

 

Résultat : mon objectif est atteint, mais reste pourtant très éloigné de mon « vrai  objectif ».

 

Parce que mon objectif de cet année, pour « ne pas viser trop haut », a été revu à la baisse : j’ai visé plus bas que ce que je veux vraiment, pour que ce soit plus facile à atteindre.

J’ai atteint mon objectif, et j’en suis très heureuse et fière, c’est une victoire pour moi.

 

Mais une partie de moi se dit : « Si j’ai réussi, j’aurais pu viser encore plus grand en fait… Quel dommage de m’être sous-évaluée ! ».

 

Parce qu’avec le recul, en repensant au moment où j’ai défini cet objectif, c’est exactement ce que j’ai fait : je n’ai pas cru à 100 % en moi et en mes capacités, et j’ai défini un objectif à la baisse en pensant que je n’y arriverais pas. Pas bien Manon !

D’ailleurs j’ai atteint et même dépassé cet objectif sans difficulté, ce qui montre qu’il m’était très (trop) accessible et que j’étais capable de plus.  Presque un an après, mon état d’esprit et ma confiance se sont énormément renforcés, du coup en cette fin d’année je suis dans une énergie très différente pour définir mon objectif.

 

Je n’ai plus envie de fixer un objectif petit en ayant peur de ne pas l’atteindre : j’ai envie de me fixer un objectif grand pour avoir envie de l’atteindre !

 

J’ai déjà déterminé mon objectif professionnel pour 2018, et il n’a rien à voir avec le précédent. Cette fois je veux viser grand, pour avoir encore plus de motivation à réussir.

Même s’il représente une très grosse différence avec mon objectif précédent, et même si une partie de moi se dit « N’importe quoi, tu n’y arriveras jamais », grâce à quelques calculs je sais que ce nouvel objectif est réalisable. Cette pensée me rend très joyeuse, et un brin euphorique !

Et pour faire un joli départ, ce mois de décembre sera le mois de la préparation, de la fertilisation et des semis, pour que tout se développe dès janvier de manière fantastique ! Je sens que beaucoup de belles choses sont en route vers moi et je suis prête à les accueillir.

 

Des objectifs petits nous rapetissent alors que de grands objectifs nous grandissent.

 

En me fixant un objectif plus bas que ce que j’aurais voulu, je ne me suis pas fait totalement confiance et j’ai laissé ma peur de l’échec me diminuer. Alors qu’en me fixant un objectif qui peut sembler trop grand pour moi, je me prouve que je me fais confiance, et c’est extrêmement motivant ! L’énergie est totalement différente, et atteindre l’objectif aura également une saveur différente.

 

Quel rapport as-tu avec tes objectifs ? Plutôt petits, réalistes et facilement atteignables ? Ou grands, un brin insensés et pleins de défi ? Dis-moi en commentaire !

Manon

2 Commentaires

  1. Aline - Inspiré & Créé

    J’apprends moi aussi à me fixer des objectifs que je veux vraiment atteindre!
    Au début de 2017, je m’étais fixé un petit objectif mais à la moitié de l’année, j’ai changé cet objectif pour le faire plus grand.
    Là, je peux dire que si je m’étais contenté du petit objectif, j’aurais grandement réussi mais grâce au grand objectif, je pense avoir récolter encore plus de résultats que si je m’étais limité au petit (même si je n’ai pas encore atteint mon gros objectif).
    Et tu as raison l’énergie est bien différente avec toute l’excitation et la détermination qui l’accompagnent! =)

    Réponse
    • Manon Godard

      C’est ça : les petits objectifs limitent, alors que les grands nous poussent à nous dépasser ! Bravo d’avoir visé plus haut et d’avoir eu des résultats plus grands 😀

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bienvenue !

Je m’appelle Manon ; coach, graphiste et webdesigner, j’accompagne les entrepreneuses pour emmener leurs entreprises à leur prochain niveau de réussite.

▻ En savoir plus sur moi