Garder confiance en soi lorsqu’on entreprend, même quand on a peur

Mar 23, 2020 | Booster ton état d'esprit | 2 commentaires

Garder profondément confiance en soi lorsqu'on entreprend

 

J’ai envie de partager avec toi une anecdote – pas juste pour te raconter ma vie, tu t’en doutes 😉 Mais parce que cette expérience m’a fait prendre conscience de quelque chose de fort dont j’ai envie de te parler…

 

En allant rendre visite à une amie, je me suis perdue sur le trajet.

 

Je me suis retrouvée seule, dans ma petite Twingo en pneus d’été, sur des routes sinueuses de montagnes, avec des racines déformants la chaussée, de la neige épaisse de chaque côté de la route, du verglas, du brouillard… L’horreur ! 😅

Je n’étais pas du tout préparée à traverser ce genre de routes, autant te dire que mon niveau d’angoisse était bien élevé 😱 (et ma vitesse bien basse !)

Heureusement, j’avais juste assez de réseau pour appeler mes proches et leur demander de regarder sur Internet le parcours pour me guider – grâce à eux et aux panneaux d’indications, j’ai réussi tant bien que mal à rejoindre une « vraie » route et à arriver à bon port, avec beaucoup de soulagement – et plusieurs heures de retard aussi ! 😆

 

Ceci n’est qu’une image d’illustration, en réalité la route était biiiiien plus étroite, sinon c’est pas drôle 😉

 

Cette expérience a été très intense et riche en émotions…

 

Plusieurs fois j’ai failli m’arrêter, m’abandonner à l’angoisse et pleurer sur le bord de la route 😭

Plusieurs fois j’ai failli abandonner et faire demi-tour parce que c’était plus sûr 😟

Plusieurs fois j’ai eu peur et je me suis sentie vraiment en danger 😱

Plusieurs fois j’ai ressenti de la colère envers moi-même, en me demandant ce que j’étais venue me fourrer là-dedans, en m’en voulant de m’être trompée de direction, en me sentant incapable de m’en sortir… 😠

 

Mais j’ai persévéré, j’ai poursuivi ma route, je me suis accrochée !

 

Parce que là, au milieu de nulle part dans la montagne, sur les routes les plus dangereuses sur lesquelles j’ai roulées jusqu’ici, je savais au fond de moi que j’étais capable de m’en sortir 💪 Je savais que je trouverai une solution, je savais qu’en gardant mon calme et en étant prudente et patiente, tout allait bien finir.

Je savais que là, perdue dans les montagnes au milieu de la neige et de brouillard, j’étais entre de bonnes mains : les miennes 🙏

 

Je savais que je pouvais compter sur moi-même. Et ça, ça c’est de la confiance en soi !

 

Lorsqu’on parle de confiance en soi, on a souvent l’image de quelqu’un qui s’affirme, qui s’aime, qui rayonne etc… Mais il y a aussi une confiance en soi plus profonde.

La confiance en soi qui fait que même dans des situations inconfortables, d’angoisse, de danger, où on a envie d’abandonner, on s’accroche parce qu’on sait qu’on peut compter sur soi-même ❤

On sait qu’on ne se laissera pas tomber. On sait qu’on peut avoir confiance en nous-même, littéralement, comme on peut avoir confiance en quelqu’un.

 

Oui j’avais peur et je me sentais en danger, mais je savais que je pouvais compter sur moi.

 

Alors j’ai pris le temps qu’il fallait, j’ai demandé de l’aide, j’ai roulé prudemment… Et j’ai atteint mon objectif, avec bonheur et soulagement !

 

Je te partage cette anecdote parce que je trouve le parallèle avec l’entrepreneuriat assez frappant.

 

On avance, parfois seule, sur une route inconnue, parfois dangereuse, parfois angoissante…

On peut paniquer, regretter d’avoir pris cette route, avoir envie de faire demi-tour…

Mais on a confiance en soi, on sait qu’on peut compter sur soi, on sait qu’on ne se laissera pas tomber ! 💪

 

Alors on prend le temps qu’il nous faut, on demande de l’aide, on avance à votre rythme…

Et au final, ça vaut le coup et de beaux moments nous attendent 🙂

 

Voilà la réflexion que je voulais te partager aujourd’hui, dis-moi en commentaire comment elle te fait écho.

Je t’embrasse

 

Manon

 

(Article mis à jour le 23 mars 2020)

2 Commentaires

  1. Manon Woodstock

    Vraiment sympa cette petite anecdote, on dirait une fable de La Fontaine avec une morale à la fin ^^ C’est quand on entreprend des projets d’envergure qu’on réalise enfin qu’on est réellement deux: notre corps et notre esprit dans l’immédiateté, mais aussi une entité plus abstraite, plus réfléchir qui sera (ou pas) capable de soutenir la première dans les moments difficiles. Belle soirée à toi !

    Réponse
    • Manon Godard

      Je vois ce que tu veux dire oui, comme un nous plus profond qui se révèle dans des situations compliquées. Merci pour ton commentaire et ta fidélité, je te souhaite un très beau week-end !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D’autres articles à découvrir…

Vendre avec amour ❤ (On n’est pas au télé-achat !)

Vendre avec amour ❤ (On n’est pas au télé-achat !)

L'autre jour je regardais une vidéo critique sur le télé-achat et ça m'a rappelé l'image que beaucoup ont de la vente : une vente agressive, insistante, où le vendeur sait lui-même que son produit n'est pas top mais où son job est de nous convaincre qu'on en a...

lire plus