Si tu as peur de lancer ton entreprise…

19 Juin. 2017 | Transformer ton état d'esprit | 4 commentaires

Je connais quelqu’un qui a un très beau projet en tête, depuis des années.

Quand elle en parle, elle a des étoiles dans les yeux et on sent son enthousiasme 😍 Elle arrive très vite à se projeter, à dire « Je vais faire comme ci… », « Ce serait comme ça… ». C’est un projet qui l’anime, ça se voit, ça vibre en elle !

Lorsque je sens une flamme comme cela en quelqu’un, je l’encourage 😀 Je lui ai donc dis « Et bien fais-le, lance-toi ! ».

 

Et c’est là que la voix de la peur intervient et s’exprime…

 

« – Mais je n’ai pas le terrain qu’il me faudrait…

– Et bien regarde les annonces, fais des recherches !

– Mais je n’ai pas assez d’argent…

– Si tu fais une étude de marché et que tu montes un bon dossier, tu pourrais demander un prêt !

– Mais mes parents disent que ce projet est ridicule, ils ne m’encouragent pas…

– Si toi tu y crois, c’est le plus important ; tu leur prouveras qu’ils se trompent !

– Mais si j’échoue, j’aurais fait tout ça pour rien et ce sera la honte…

– Peut-être, mais tu ne regretteras pas de ne pas avoir essayé. La vraie question c’est « Est-ce que tu as vraiment envie ? »

 

Pour moi, c’est la question la plus importante à se poser !

 

Parce qu’il y aura toujours plein de raisons de ne pas se lancer, de choses qui feront peur. Lorsque je suis devenue entrepreneuse, ma voix de la peur me disait « Mais tu n’as aucun contact dans le milieu, comment vas-tu trouver des clients ? », « Est-ce que tu seras vraiment légitime ? », « Si tu échoues, qu’est-ce que tu vas faire de ta vie ? »…

 

Pour certains, la petite voix dira plutôt « Mais là j’ai un travail stable et une sécurité, je ne peux pas tout lâcher », « J’ai des enfants à charge », « Je suis trop âgée (ou trop jeune) », « C’est trop risqué », « Si j’échoue les autres se moqueront de moi », « Je risque d’être ridicule »…

On la connait toutes, cette voix intérieure 😉

 

Dans un live, Lyvia Cairo a dit un jour quelque chose qui m’a marquée à propos de la peur.

 

En gros, elle disait :

« Si tu as peur de faire quelque chose, et que tu n’as pas envie de le faire : ne le fais pas ! Si tu as peur de faire quelque chose, et qu’au fond de toi tu sens que tu as une envie profonde de le faire, alors lance-toi malgré la peur ! »

 

Mon amie de l’exemple ci-dessus a peur de lancer son projet, à cause de l’argent, du manque de soutien, de la peur d’échouer… Ce sont des problématiques que beaucoup de personnes partagent, mais malgré tout certaines osent se lancer parce que, dans la balance, leur envie est plus importante que leurs peurs.

 

Par exemple, malgré toutes mes peurs, mon envie de créer mon entreprise et d’être graphiste freelance était bien plus forte et j’y suis allée ! 😀

 

Évidemment, je ne dis pas de foncer tête baissée.

 

Cette petite voix de la peur n’est pas notre ennemie absolue, c’est elle qui nous permet d’être prudente et réfléchie. Certains projets demanderont de la préparation, et d’avoir la tête sur les épaules. Mais ne laisse pas cette petite voix de la peur tuer ton projet avant même que tu lui donnes vie !

 

Ta peur détruit ton projet, alors que ton envie le nourrit

 

Avec amour ❤

Manon

 


Cet article t’a plu ? 📌 Epingle-le sur Pinterest pour le retrouver facilement !

      

4 Commentaires

  1. Charlotte

    Oh que oui ! La peur, cette fameuse paralysante qu’il faut dépasser… Mais je crois comme toi qu’il est nécessaire pour cela que l’envie, le besoin, la force de départ soit la plus forte. et quand on dépasse la peur, quel bonheur !

    Réponse
    • Manon Godard

      Exactement ! La peur est une conseillère, mais c’est à nous de décider de passer outre 🙂

      Réponse
  2. Anne LANDOIS-FAVRET

    Tout à fait, même si l’aspect financier peut-être le plus légitime en terme de doutes, il faut prendre le temps de tout étudier.
    Avoir un projet à soi, ça motive et ça rend fier. Si on a bien pris le temps d’y réfléchir, de bien étudier la situation, on est rarement déçu de ce que l’on entreprend. 🙂

    Réponse
    • Manon Godard

      Pour moi c’est justement l’aspect financier qui doit être pris en compte pour ne pas foncer tête baissée au risque de se retrouver dans une situation compliquée ; comme tu le dis, il vaut mieux prendre le temps d’étudier la situation pour que tout se passe bien 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bienvenue !

Je m’appelle Manon, et j’accompagne les entrepreneuses à s’affirmer, se solidifier et grandir.

▻ En savoir plus sur moi