"Le prix est un nombre avec une signification différente pour chacun" par Manon Godard

Hier on m’a demandé si c’était cher de travailler avec moi. J’ai répondu « Ça dépend, c’est très relatif » pour ensuite donner les prix de mes prestations : à la personne ensuite de déterminer si c’est cher pour elle ou non.

J’en avais déjà parlé dans mon article « Ce peut être cher mais pas TROP cher (l’exemple des T-shirts) », d’une certaine façon je trouve que « cher » ne veut rien dire sans contexte.

Je sais que pour certaines personnes mes prix sont trop élevés, tandis que d’autres m’ont dit qu’ils étaient très abordables. Et les premières n’ont pas toujours plus d’argent que les secondes, c’est plus nuancé que cela !

 

On peut trouver une chose trop chère et dépenser dix fois son prix dans autre chose.

Pour la même personne, dépenser 6€ pour une carte postale sera trop cher et dépenser 600€ pour un voyage sera normal.
Une personne trouvera que mettre 5€ dans un vêtement est déjà trop, alors qu’une autre trouvera que 50€ pour un vêtement c’est la base.
Quelqu’un n’aura aucun mal à mettre 700€ pour une formation et ne comprendra pas qu’on puisse mettre le même prix pour un sac.

C’est très relatif ! Au final, ce n’est pas qu’une question d’argent 😉

 

Ce n’est pas le nombre qui est important, c’est la valeur que l’on projette dessus.

Je crois que nous avons chacun notre échelle de valeur personnelle : le prix de quelque chose aura une valeur différente pour chaque personne. Ce qui est cher pour moi n’est pas forcément cher pour vous, et vice et versa.

Pour ma part, dépenser mon argent pour de la bonne nourriture, pour des cosmétiques et des vêtements éthiques, pour des coachings… n’est pas un problème, alors que je vais avoir plus de mal à dépenser pour un voyage par exemple. Pour vous ce sera peut-être totalement l’inverse, peut-être que les voyages seront votre priorité !

 

Le prix de quelque chose aura une valeur différente pour chaque personne. Ce qui est cher pour moi n'est pas forcément cher pour vous, et vice et versa. Cliquez pour tweeter

 

On dit parfois « Je ne suis pas prête à dépenser ce prix pour ça ».

C’est pourquoi je crois que ce n’est pas qu’une question de prix : c’est aussi une question de ne pas être prête à dépenser ce prix-là pour telle chose. Si on n’est pas prête à dépenser tel prix pour telle chose, ça peut être que selon notre propre échelle de valeur la chose en question ne mérite pas qu’on y mette ce prix – vous me suivez ?

 

Pour certaines choses je suis prête à mettre un certain prix et pour d’autres non, je ne suis pas prête !

Parce que pas envie, parce que j’ai d’autres priorités, parce que pas l’argent disponible, parce que j’estime que ça n’en vaut pas la peine, parce que j’ai une croyance qui me bloque…

 

D’ailleurs ça marche dans les deux sens : ne pas être prête à dépenser un prix parce qu’on le trouve trop cher, mais aussi parce qu’on ne le trouve pas assez cher selon notre échelle de valeur ! Tout le monde ne cherche pas de petits prix pour tout, pour certaines choses on préférera mettre un certain prix, selon nos repères.

 
Mon ebook gratuit pour les entrepreneuses : "Définir l'identité de votre entreprise pour créer une identité visuelle efficace - Cliquez pour en savoir plus !
 

Il ne faut pas comparer seulement le prix : il faut comparer la valeur qu’il y a derrière.

Payer 20€ pour une bougie créée à la chaîne en usine et payer 20€ pour une bougie artisanale, le prix est le même mais la valeur derrière est différente.

Parfois un prix sera plus élevé qu’un autre, mais parce que la valeur derrière sera beaucoup plus élevée.

 

Payer 20€ pour une bougie créée à la chaîne en usine et payer 20€ pour une bougie artisanale, le prix est le même mais la valeur derrière est différente. Cliquez pour tweeter

 

Mon père m’a raconté plusieurs fois l’histoire d’un artisan qui arrive chez un prospect pour faire un devis et qui voit plusieurs autres artisans devant la porte, venus pour faire la même chose. Lorsqu’il a vu ça, le premier artisan a préféré partir sans faire de devis : il n’était pas venu donner de son temps pour n’être qu’un devis parmi d’autres pour une personne qui veut choisir le moins cher.

 

Pour ma part, lorsque j’échange avec une prospecte je donne déjà beaucoup de valeur, je m’imprègne du projet, je partage mes idées… et quand ça aboutit sur un « J’ai eu plusieurs propositions de concurrents, combien ça coûte pour vous ? » alors j’ai la sensation que l’on n’a pas reçu toute la valeur que j’ai commencé à offrir : on s’arrête à mon prix et on le met en compétition avec d’autres. Bien sûr je ne dis pas qu’il ne faut pas comparer, mais plutôt qu’il ne faut pas comparer QUE les prix. On pourra trouver mon prix ailleurs, ou plus cher, ou moins cher – mais mes idées, ma créativité, mon style n’appartiennent qu’à moi.

 

On ne choisit pas qu’un prix, on choisit le travail qui sera fait derrière ET la personne qui le fera.

Un prix n’est pas qu’un chiffre, c’est beaucoup plus complexe que ça !

 

Alors est-ce que mon travail est trop cher ? Je continuerai de répondre « Ça dépend » 😇 De vos besoins, de vos priorités, de l’argent à votre disposition, de la valeur que vous me donnez… Je n’ai pas de réponse absolue !

 

Et vous, dans quoi mettez-vous facilement votre argent et dans quoi n’y êtes-vous pas prête ?
Si vous êtes entrepreneuse, quel rapport avez-vous avec vos prix ?

 

PS : Cet article vous donne envie d’en savoir plus sur mon travail ? Je suis graphiste-illustratrice, je crée pour les femmes les images dont elles ont besoin pour mener à bien ce qui compte pour elles : logo, carte de visite, flyer, faire-part, bannière, illustration personnalisée… Découvrez mon book !