Je veux être et faire du moi
Mes pensées & réflexions

Je veux être et faire du moi

Je veux être et faire du moi

Cette semaine est toute douce pour moi : je m’éloigne des réseaux sociaux pour me recentrer sur moi, sur mon état d’esprit et sur ma créativité. Je passe des moments privilégiés avec les gens que j’aime, et je m’en sens nourrie et rechargée. La fin d’année approche et je me sens dans une énergie de préparation : je réfléchis à mes attentes pour 2018, à ce que je veux mettre en place, à comment préparer au mieux cette nouvelle année… Je me sens calme et sereine, en même temps qu’au fond du moi je sens une forte ébullition.

 

J’ai le sentiment de m’approcher toujours plus de Moi.

D’être de plus en plus alignée. Notamment dans mes créations : entre la fin de mes études et aujourd’hui, j’ai l’impression que mon style graphique se précise pour être toujours plus proche de ma sensibilité profonde. A force de creuser, les choses se précisent et j’ai la sensation de m’approcher toujours plus de mon cœur, de ce qui me fait vraiment vibrer.

 

C’est comme si je m’étais mise dans une case qui ne me convenait pas totalement, et qu’au fil du temps je remodèle cette case pour qu’elle me corresponde vraiment. Et je sens que la forme de cette case épouse de mieux en mieux qui je suis.

 

Aujourd’hui, l’illustration jeunesse et l’envie de raconter des histoires aux enfants est très loin derrière moi : ce n’est pas dans ce domaine que je brille, que je vibre et que je suis utile. Ce n’est plus ce qui m’appelle.

 

Aujourd’hui, voilà ce que je sais…

Je sais que j’aime travailler avec des femmes qui ont la même énergie que moi, la même vision, des femmes créatives à leur manière et qui veulent contribuer au monde à leur façon. C’est quelque chose qui se ressent, un feeling particulier que j’adore 🙂 Lorsque je travaille avec des femmes et que tout est aligné, fluide, naturel, il n’y a rien de plus grisant ! On s’enrichit mutuellement et c’est magique. Cette sensation est délicieuse et j’ai envie de la vivre le plus possible dans mon travail.

 

Je sais que désormais j’assume totalement la féminité de mon univers : je ne cherche plus à plaire à tout le monde, je fais ce qui est fluide pour moi et j’attire naturellement les personnes en qui cela fait un écho. Plus le temps passe, plus être moi devient plus important que plaire aux autres. Si on me choisit, c’est pour qui je suis, mon style, ma sensibilité, ce que je dégage ; encore ce fameux feeling dont je parlais plus haut. Et si ça ne colle pas ce n’est pas grave, c’est que je ne suis pas la bonne personne et que la bonne personne est ailleurs.

 

Je sais que je veux donner beaucoup d’humanité et d’amour dans mon travail. Je veux de la chaleur humaine, je ne veux pas être une exécutante froide et lisse, j’ai envie que pour chaque projet mes clientes se sentent accompagnées, qu’elles sentent que je suis là pour répondre à leurs questions et pour les soutenir. Je sais que c’est quelque chose de très important pour moi.

 

En fait, je sais que je veux être et faire du moi !

Ce que je fais et qui je suis ne plaira pas à tout le monde, mais lorsqu’on choisira de travailler avec moi ce sera fluide ! J’y mettrai beaucoup de plaisir et d’amour, et je crois que ça se sentira dans mes réalisations – d’ailleurs je crois que ça se sent déjà 😊

J’ai plusieurs idées qui se dessinent pour 2018, en plus de la création de mon livre (que je n’oublie pas, mais pour lequel je prends le temps pour qu’il me plaise totalement).

 

Si je devais choisir une image, je dirais qu’en ce moment je me sens comme un bourgeon bientôt prêt à s’ouvrir.

Je ne brusque pas les choses, je laisse le temps faire son œuvre pour ne pas froisser les pétales, je prends soin de moi pour que l’éclosion se passe bien, tout en ayant au fond de moi hâte de voir la fleur qui se déploiera 🙂 C’est une sensation que j’aime infiniment depuis que j’entreprends : cette sensation de régulièrement avoir un nouveau départ, comme si je muais pour m’approcher toujours plus de la meilleure version de moi-même.

 

Et vous, comment vous sentez-vous en ce mois de décembre ? Quelles sont les choses que vous sentez vouloir faire et être pour 2018 ?

 

Pour que je vous accompagne dans la réalisation de votre projet (le logo de votre entreprise, vos supports de communication, la bannière de votre blog, votre faire-part, l’illustration sur-mesure dont vous avez envie…) envoyez-moi un mail pour que je fasse votre connaissance et celle de votre projet, ce sera un plaisir pour moi de vous découvrir 🙂 Et si c’est la première fois que vous êtes sur mon site, je vous invite à découvrir mes différentes créations dans mon book.

 


Pour ne rater aucun article, inscrivez-vous à ma newsletter

 
Un e-mail de confirmation vous sera envoyé pour valider votre inscription. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien de désinscription ou en me contactant à l'adresse manongodard0@gmail.com
 

2 commentaires

  1. Bonjour Manon, j’aime découvrir vos articles !
    J’ai décidé que je voulais être et devenir Illustratrice et graphiste, comme vous ! Je suis passionnée par le dessin. J’ai suivi une année d’école d’art visuelle, appris un autre métier administratif et, aujourd’hui après les enfants et à l’aube des mes 40 ans, je me sens rattrapée par le créatif. Je suis une formation en PAO, et j’ai une magnifique tablette graphique qui n’attend qu’a être utilisée. J’ai longtemps, chercher, réfléchi et oui je crois que je vais me lancer, mais j’avoue ne pas savoir comment ! La peur m’accompagne bien sûr. Comment avez-vous commencé lorsque vous avez pris la décision de débuter votre métier free-lance ? Par quoi commencer… un blog, un book, quels dessins pour illustrer dans des éditions jeunesse par exemple ? Faut-il choisir un domaine d’illustrations ? Avez-vous déjà écrit un article à ce sujet ? Merci Manon

    1. Manon Godard says:

      Bonjour Isabelle, je viens de vous envoyer un mail 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.