Syndrome de l'imposteur
Mes pensées & réflexions

Le syndrome de l’imposteur (même deux ans après !)

Syndrome de l'imposteur

Je suis entrepreneuse depuis plus de deux ans, je sais que je fais très bien mon travail et je m’y sens totalement à ma place. Pourtant, il y a un domaine dans lequel je ne me sentais pas légitime jusqu’à récemment : le web.

 

Je n’ai eu aucune formation pour apprendre à personnaliser mon blog, à bidouiller le CSS/HTML etc…

J’ai tout appris sur le tas, depuis des années avec mon propre site/blog. Je me suis perfectionnée au fil du temps, j’ai élargie mes connaissances, pour pouvoir personnaliser seule mon site comme j’en ai envie.

 

Cela fait plusieurs mois que l’idée de proposer mes services dans ce domaine me titille. Mais la peur prenait toujours le dessus :

– Si tu as pu te débrouiller seule, les autres aussi ; personne ne voudra te payer pour cela !

– Tu n’as aucune formation, tu n’es pas webdesigner, tu n’es pas assez douée pour proposer ce service aux autres.

– Imagines que tu n’arrives pas à faire ce qu’on te demande, comment est-ce que tu feras ?

Etc…

 

Du coup, j’ai laissé mes peurs prendre le dessus et je n’ai jamais osé le faire.

Pourtant, j’adore personnaliser les sites/blogs. J’adore harmoniser les couleurs, modifier le code, mettre en place des structures… Je prends même beaucoup de plaisir à modifier le code, j’ai toujours beaucoup de satisfaction à obtenir ce que je souhaite en modifiant les bonnes choses ! J’y retrouve le côté logique qui me plaît dans les mathématiques.

Je n’ai pas toutes les compétences d’une webdesigner, je ne sais pas créer un site de A à Z. Mais je sais mettre les mains dans le cambouis pour personnaliser une base existante. Mon site en est la preuve.

 

Comme je fréquente beaucoup la blogosphère, j’avais l’impression que ce n’était pas utile à d’autres.

Mais aujourd’hui je sais que mes compétences peuvent être utiles. Je le sais grâce à Dollicious-Flowers, pour qui j’ai personnalisé le blog à deux reprises. J’ai intégré sa bannière, adapté les couleurs, modifier quelques parties du design, créer une structure avec des pages, mis en place une newsletter…

 

Je me suis prouvée à moi-même que je sais le faire, et que c’est utile.

En me prouvant cela, j’ai atténué mon syndrome de l’imposteur et les peurs qui vont avec.

Je suis assez douée pour proposer mes services, et je suis certaine qu’ils pourront être utiles : WordPress n’est pas intuitif pour tous, certaines personnes ont besoin d’aide et n’ont pas envie de perdre du temps avec le code & cie. Je n’ai pas de formation en webdesign, je connais mes limites, et si on me demande quelque chose que je ne sais pas faire alors je dirigerais la personne vers quelqu’un de plus compétent que moi.

 

Désormais je me sens légitime, et je veux le faire.

J’en ai parlé hier sur les réseaux sociaux, et je vous remercie pour tous vos encouragements.

Cela m’a fait chaud au cœur, et m’a donné encore plus d’énergie pour oser me lancer. Merci pour vos messages, vous êtes une formidable communauté

 

Depuis hier je suis en train de réfléchir à ce nouveau service, pour bien délimiter ce que je pourrais faire ou non.

Dans la semaine à venir, je mettrai à jour mon site pour l’y intégrer. Pour vous, ce sera une possibilité de plus 🙂

 

EDIT : Ce nouveau service est désormais disponible ! Je personnalise le design de votre site, j’y intègre votre contenu, j’installe des modules pratiques… Tout pour que vous soyez visible avec un site qui vous mette en valeur 🙂 Pour en savoir plus, par ici : Communiquez grâce à un site qui vous ressemble !

 


Pour ne rater aucun article, inscrivez-vous à ma newsletter

 
Un e-mail de confirmation vous sera envoyé pour valider votre inscription. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien de désinscription ou en me contactant à l'adresse manongodard0@gmail.com
 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.