Lorsque je crée...
Mes pensées & réflexions

Lorsque je crée…

Lorsque je crée...

Lorsque je crée, je suis dans ma bulle ; le temps s’estompe, je suis absorbée.

 

Je me concentre sur mon inspiration, sur les couleurs et les formes, sur les images mentales qui viennent à moi.

 

Je prends du plaisir et je ressens des émotions pour ce que je fais : de l’enthousiasme, de l’hésitation, de la fierté, de l’aversion, de l’amour…

 

Je cherche, je teste, j’enlève, j’ajoute, je garde, je reviens en arrière : ma créativité est en mouvement.

 

La création m’absorbe, puis j’en sors pour prendre du recul, puis j’y replonge.

 

Parfois ça ne fonctionne pas et je prends une autre voie, jusqu’à ce que ça fasse « tilt ! ». Parfois j’adore, je sens que c’est la bonne voie et je fonce.

 

Puis arrive le moment que je recherche, le moment où je sens que c’est bon, que j’ai atteint le bout du chemin.

 

Si je crée pour quelqu’un, c’est à ce moment que je vais lui partager ma création, pour échanger, l’ajuster et l’enrichir : prolonger le chemin ensemble.

 

Je porte une mission et j’en suis honorée ; je m’applique à donner le meilleur de moi-même à l’autre.

 

Et lorsque la création est finie, je suis fière. Fière de ce que j’ai créé, mais aussi du chemin parcouru.

 

Je laisse ma création quitter son nid, pour être partagée et avoir un impact sur le monde.

 

PS : Si vous ne connaissez pas encore mon travail, rendez-vous illico sur mon book !

 

 



 
Vous avez aimé cet article ? Rejoignez ma newsletter !
 
Ma newsletter est un lieu plus confidentiel où je vous écris des mots exclusifs, vous récapitule mes derniers articles et vous informe de mon actualité. Vous serez au courant de tout !

Un e-mail de confirmation vous sera envoyé pour valider votre inscription. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien de désinscription ou en me contactant à l'adresse manongodard0@gmail.com

1 commentaire

  1. Bonjour Manon,

    J’ai exactement le même sentiment lorsque je dessine…. et j’adore cette sensation d’être là et pas là en même temps, de ne plus me rendre compte que le temps s’écoule.
    C’est pour cela, que je pense que c’est ma voie, celle que je dois suivre, celle qui me rendra heureuse, même si parfois ça sera moins facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.