Il y a quelques temps une personne m’a contactée pour un projet qui m’a beaucoup enthousiasmée ; l’échange n’a pas donné suite, mais étant fière de l’idée graphique que j’ai eu, j’ai eu envie de vous partager cette idée en l’apposant sur un concept différent. C’est ce qui donne ces deux illustrations !

 

Ce que j’ai voulu raconter avec ces illustrations

Mon but via ces illustrations est de représenter le personnage principal qui se sent en décalage avec son entourage professionnel ou personnel : il se sent en dehors, vous savez ce genre de moment où on se sent comme extérieur à ce qu’il se passe ? C’est ce que j’ai voulu représenter grâce à l’illustration !

Ces illustrations peuvent faire écho à la déprime, à la charge mentale, au manque d’épanouissement au travail ou dans la vie familiale, au bore-out, au burn-out, à la dépression

 

Raconter en jouant sur les contrastes

J’ai représenté l’entourage d’une manière fantomatique : pas de couleur, pas de visage… Ce ne sont que des silhouettes, des présences : elles sont là sans être là. Pas de visage, mais des sourires : on sent que ces personnes sont « vivantes », joyeuses, enthousiastes, animées.

Illustration déprime, la charge mentale, manque d'épanouissement dans la vie familiale, bore-out, burn-out, dépression - par Manon Godard

La femme, personnage principal de ces illustrations, se démarque par le dessin et la couleur, elle se sent en dehors, extérieure à la scène. Contrairement aux silhouettes, elle ne sourit pas : son visage est fermé, éteint et impassible ou triste et préoccupé. Elle ne partage pas la joie ambiante, elle est en décalage, seule avec ses émotions négatives.

Côté cadrage, elle se situe à gauche de l’image : le sens de lecture allant vers la droite, elle est coincée, écrasée à gauche de l’illustration. Là encore, cela fait écho à comment elle se sent.

Illustration déprime, charge mentale, manque d'épanouissement au travail, bore-out, burn-out, dépression - par Manon Godard

Côté couleurs, les tons jaunes-oranges de la femme tranchent avec les tons froids de l’entourage et insistent sur le décalage entre les deux ; mais en même temps, les couleurs de la femme sont ternies, fades, tout comme son état d’esprit.

A travers le dessin, la représentation de chacun, les couleurs… j’ai voulu illustrer ce contraste entre la femme et son entourage.

 

C’est le pouvoir de l’illustration : tout comme le graphisme, on raconte des choses sans les dire 🙂

 

(Lire mon article Le super-pouvoir du graphisme pour votre entreprise ✨)

D’ailleurs faire ces dessins m’a donné envie d’écrire un article sur pourquoi choisir des illustrations plutôt que des photos pour la communication de son entreprise !

Je vous souhaite une très belle fin de semaine ! 😘

 

PS : Je réalise des illustrations sur-mesure adaptées à votre projet : personnaliser votre faire-part, offrir un cadeau exceptionnel à un proche, mettre votre blog à votre image, permettre à votre entreprise de se démarquer et de transmettre encore mieux son message… Découvrez mon book !