"Ne sois pas dirigée par ta vie, dirige-là" par Manon Godard
Mes pensées & réflexions

Ne sois pas dirigée par ta vie, dirige-là

"Ne sois pas dirigée par ta vie, dirige-là" par Manon Godard

Tu sais que ça ne va pas. Tu n’es pas bien dans ton travail, tu n’es pas bien dans ton couple, tu n’es pas bien dans ta vie et tu le sais. Tu te sens vide, tu ne vibres pas : tu traverses. Tu traverses ta vie comme si tu en étais dépossédée, comme si tu y étais extérieure. Certains soirs, seule dans ton lit, tu te dis « C’est ça ma vie ? » et tu sens ce creux en toi.

 

Ce n’est pas juste un moment de mou.

Tu sais que ça fait des années que ça dure, des années que ça devrait changer. C’est peut-être l’un des problèmes : tu attends que ça change, sans changer toi-même.

Tu acceptes des choses qui ne te conviennent pas, tu les tolères et les supportes, tu souffres plutôt que de t’aimer et de refuser ces choses qui te font du mal. Peut-être que par habitude la souffrance est plus douce, mais au fond de toi tu le sens, ce désalignement, ce sentiment que ça ne va pas.

 

Tu te répètes que ça va, que ce n’est pas si terrible, que c’est plus confortable de continuer comme ça.

Vraiment ? C’est vraiment ce que tu ressens en ce moment, du confort ? Tu n’as qu’une seule vie et chaque jour qui passe est derrière toi ; est-ce que tu veux vraiment continuer comme cela, est-ce que c’est cela la vie que tu désires ?

 

Au fond de toi, tu sais déjà quoi faire, mais la peur t’empêche de t’écouter vraiment.

Tu as peur de ce que tu vas perdre. Tu as peur du jugement. Tu as peur des regrets. Tu as peur de l’erreur. Les fameux « Et si ? » qui paralysent. Mais si tu pensais ce que tu as à y gagner ?

Et si tu pouvais vivre une vie qui te fait vraiment vibrer ?
Et si tu avais un travail qui a du sens pour toi, qui te remplit ?
Et si tu avais un couple dans lequel tu te sens totalement alignée et aimée ?
Et si chaque jour tu ressentais de la vraie joie ?
Et si tu te sentais vraiment vivante ?

Mais ce n’est pas facile, c’est risqué, tu ne te sens pas prête. Alors tu continues à traverser, jour après jour, en attendant le bon moment.

(Lire mon article « La voix de la peur et du doute »)

 

Le bon moment, c’est toi qui le créera.

C’est lorsque tu décideras de te donner de l’amour. Lorsque tu diras « stop » à ce qui ne te convient pas. Lorsque tu prendras le risque de virer les choses qui te font du mal pour laisser la place aux belles choses qui t’attendent – elles sont déjà là mais elles n’ont pas l’espace pour entrer dans ta vie.

Crée l’espace pour le positif que tu mérites, délaisse-toi de ce qui t’encombre. Tu as peur de ce que tu as à perdre, mais regarde ta vie aujourd’hui : est-ce que ce que tu n’es pas déjà en train d’y perdre, un jour après l’autre ?

 

Ce sera inconfortable, peut-être même très inconfortable et difficile.

Mais cet inconfort sera temporaire, il sera peut-être même plus court que tu l’imagines. Et après, tu regarderas en arrière et te te demanderas comment tu as pu accepter et supporter tout cela si longtemps, comment tu as pu te délaisser aussi longtemps, comment tu as pu à ce point oublier de t’aimer toi-même.

(Lire mon article « Aimez-vous en premier »)

 

Toi pour qui j’écris aujourd’hui, tu sais quoi faire et je sais que tu es capable de le faire.

Tu peux te donner de l’amour, tu peux t’honorer, tu peux avoir la vie que tu désires. Tu es forte et courageuse. Tu peux changer ce qui ne te convient pas aujourd’hui. C’est de ta vie qu’il s’agit : ne sois pas dirigée par ta vie, dirige-là.

Toi pour qui j’écris aujourd’hui, nous ne sommes pas très proche, peut-être même que nous ne nous connaissons pas, mais je t’aime et j’ai envie de te savoir heureuse. Je t’envoie de l’amour, du soutien et du courage : un jour tu seras prête, tu créeras le bon moment et tu changeras ta vie pour le meilleur.

Tu en as le pouvoir ! 🙂

 

 

PS : Pour les personnes qui me découvrent via cet article, je m’appelle Manon et je suis graphiste-illustratrice – peut-être que vous vous demandez « Ah bon, mais quel rapport avec cet article ?! ». Voir des femmes qui se résignent à une vie que ne les épanouie pas, cela me révolte et réveille un feu en moi. A l’inverse, j’adore l’énergie des femmes qui décident d’obtenir ce qu’elles désirent, qui s’autorisent à s’honorer et à vivre leur meilleure vie : je veux plus de femmes comme cela, le monde serait tellement plus beau !

Je suis graphiste-illustratrice pour être l’une de ces femmes, pour montrer l’exemple en créant ma meilleure vie.
Et je suis graphiste-illustratrice pour créer pour ces femmes, pour les mener vers leur meilleure vie à elles.

Je mets mes talents aux services des femmes qui ont un projet et qui ont décidé de le réaliser 🙂 Lorsqu’elles sont prêtes à passer à l’action, je suis là pour créer les images dont elles ont besoin : logo, carte de visite, bannière, faire-part, flyer, illustration… Créer pour elles, c’est ma façon de leur donner de l’amour et de la valeur, et de les pousser vers le haut ❤ Ça vous donne envie d’en voir plus ? Découvrez mon book !

 


Pour ne rater aucun article, inscrivez-vous à ma newsletter :

 
Un e-mail de confirmation vous sera envoyé pour valider votre inscription. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien de désinscription ou en me contactant à l'adresse manongodard0@gmail.com
 

6 commentaires

  1. Salette Lopes says:

    La lecture de cet article a fait écho à mes propres réflexions, à la différence que j’ai mis plusieurs décennies à y arriver ! Je pense que nous sommes formatés à suivre un chemin de vie qui annihile ce que nous voulons vraiment et qu’il est difficile de s’en extraire…Jusqu’au jour où on reprend notre vie en main, au lieu de la subir. Bravo pour tes articles !

    1. Manon Godard says:

      Merci pour ton mot Salette ! Je rejoins ton avis et je pense que lorsqu’on reste dans ce chemin que nous ne voulons pas vraiment alors notre flamme intérieure s’éteint en quelque sorte. Alors que quand on prend les rennes, même s’il y a un moment d’inconfort, au bout il y a plus d’épanouissement à la clé !

  2. Bravo pour cet article!
    Je me sens aussi engagée pour inspirer les femmes qui se sont résignées à vivre dans des relations qui vont de toxiques à violentes. La route est souvent longue pour s’en sortir, mais quelque part, ce dont tu parles dans cet article est à la source de tous les changements: reprendre les rênes, se donner la permission de diriger et de choisir pour soi.
    Je découvre ton blog seulement aujourd’hui, mais ce ne sera pas ma dernière visite. J’adore l’énergie positive de tes articles. Merci <3

    1. Manon Godard says:

      Merci beaucoup Virginie pour ton commentaire ! J’ai lu ton histoire sur ta page « A propos », tu as toute mon admiration, quelle femme tu es ! ♥ Bravo à toi pour ce que tu entreprends auprès des femmes, c’est une merveilleuse mission qui doit apporter beaucoup de bien et de lumière autour de toi.

  3. Waw je découvre ton article et j’adore.
    J’adore ta façon d’aborder les choses, ta façon de présenter ton métier et je suis en accord avec tout.
    Moi même, femme et freelance, il m’a fallu un déclic avant de me lancer et c’est avec des textes comme les tiens qui nous poussent et à nous dire qu’on n’est pas les seuls !

    1. Manon Godard says:

      Un très grand merci pour ton mot qui illumine ma journée ! 😀 ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.