"Ces gens qui ne disent pas ce qu'ils veulent - La métaphore de l'architecte" par Manon Godard
Mes pensées & réflexions

Ces gens qui ne disent pas ce qu’ils veulent – La métaphore de l’architecte

"Ces gens qui ne disent pas ce qu'ils veulent - La métaphore de l'architecte" par Manon Godard

Imaginez une personne qui va voir un architecte et qui lui dit « Bonjour, je voudrais une maison ».

Pour l’architecte, c’est très flou, ça manque de précision : « Quel style de maison ? »

« Je ne sais pas. Mais je voudrais une maison. »

 

Si l’architecte crée une maison au pif, les chances sont immenses qu’elle ne plaise pas à la personne, n’est-ce pas ?

S’il commence à créer une maison et demande l’avis de la personne au fur et à mesure, de nombreuses modifications vont être faites, refaites… « Ah non, ça je n’aime pas… Oh, finalement c’était mieux avant… Bof, ce n’est pas ce que je veux… ». On va galérer, beaucoup de temps va être perdu et de la frustration va naître.

Le truc, c’est que l’architecte ne peut pas lire dans les pensées de la personne pour deviner la maison qu’elle souhaite. C’est à la personne d’exprimer ses attentes.

 

Vous l’aurez peut-être compris, dans cette histoire l’architecte c’est moi.

Lorsqu’on me dit « Je veux tel logo/ flyer / bannière / illustration…», sans me donner aucune information pratique. On me demande une maison sans me dire la taille, le style, le nombre de pièces… Comment est-ce que je fais ? 😅

 

Alors je pose des questions pour en savoir plus.

Parce que c’est important pour moi de comprendre la maison que vous souhaitez, de l’imaginer avant même de commencer le travail. Si l’architecte répondait juste « Okay, une maison, c’est parti ! » sans demander plus de détails, je trouve que cela ne serait pas très professionnel 😆

 

Ce qui me déconcerte, c’est que de nombreuses fois je reste sans réponse suite à mes questions.

Comme si à vouloir être professionnelle, je faisais fuir les gens. Bizarre. On préférerait quelqu’un qui fonce tête baissée avec l’assurance d’être à côté de la plaque ?

« Ah, vous voulez savoir quel style de maison je veux ?… Laissez tomber, je vais trouver quelqu’un d’autre ! » … 🤨

 

Parfois aussi on me dit « Comme tu veux ! ».

Ça peut paraître très chouette : carte blanche, youpi ! Mais pas pour moi, ce n’est pas ma façon de fonctionner : je me vois mal vous construire une maison à l’aveugle alors que c’est vous qui allez y vivre et payer la facture. Même si c’est à moi de créer la maison, il me faut quand même un minimum d’informations pour être sûre qu’elle vous plaira à la fin.

 

Et très concrètement, ce serait parfois totalement absurde : comment est-ce que je peux créer un logo si vous n’êtes pas sûr du nom de votre entreprise, des clients que vous ciblez, du produit que vous vendez ? Comment est-ce que je peux créer un flyer si vous ne savez pas le texte que vous souhaitez y intégrer ? Je ne peux pas créer à l’aveugle à partir de rien, ce serait la certitude de perdre notre temps et votre argent.

 

Vous êtes la base du projet, et comme je l’ai dit plus haut on ne peut pas lire dans votre tête.

Il faut un minimum d’informations pour pouvoir comprendre ce que vous souhaitez. Ces informations aideront l’architecte à déterminer la meilleure structure pour votre maison, et à partir de là il pourra exprimer ses talents ! (Vous suivez toujours ma métaphore ? 😉 )

C’est aussi un gain de temps indéniable : lorsqu’on vient vers moi avec un cahier des charges plus ou moins défini, un tableau d’inspiration, un croquis préparatoire ou ce genre de choses… forcément cela me permet de rapidement comprendre le projet et de pouvoir directement réfléchir à sa forme finale, plutôt que de tourner autour de pot pour tenter de se comprendre.

 

Il n’est pas nécessaire que vous ayez tout défini : c’est aussi mon rôle de vous conseiller et vous orienter, c’est important que nous réfléchissions ensemble.

Mais il ne faut pas s’attendre à ce que j’ai une vision et que je crée exactement ce que vous souhaitez sans savoir ce que vous souhaitez. Alors ne fuyez pas lorsque je vous pose des questions pour en savoir plus : ce n’est pas pour vous barber, c’est pour votre bien et celui de votre projet, c’est même nécessaire. Plus le projet est réfléchi en amont, plus la création sera fluide 🙂

J’en profite pour vous repartager mon article « Contacter un graphiste : mes conseils pour gagner du temps » où je liste les informations qui permettent de cerner rapidement un projet et d’être efficace.

Je vous embrasse ❤

 

PS : Vous l’aurez compris, je ne suis pas architecte 😉 Je suis graphiste-illustratrice, je crée pour vous des logos, des documents publicitaires, des bannières de blog, des faire-part, des illustrations personnalisées… J’ai accompagné plusieurs entrepreneuses, blogueuses et futures mariées dans la réalisation de leur projet, retrouvez mes créations dans mon book en ligne.

 



 
Vous avez aimé cet article ? Recevez mes messages exclusifs 💌
 
Ma newsletter est un lieu plus confidentiel où je vous écris des mots exclusifs, vous récapitule mes derniers articles et vous informe de mon actualité. Vous serez au courant de tout !

Un e-mail de confirmation vous sera envoyé pour valider votre inscription. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien de désinscription ou en me contactant à l'adresse manongodard0@gmail.com

6 commentaires

  1. Hélas, certaines personnes croient que les graphistes peuvent lire dans leurs pensées!
    J’ai eu ce genre de cas récemment où après avoir avoir envoyer mes propositions de logo, la personne me dit qu’elle aurait dû me préciser qu’elle avait déjà un style bien en tête… en effet, elle aurait dû!

    1. Manon Godard says:

      En effet, c’est très surprenant qu’elle ne l’ai pas fait si elle le savait déjà x) Ça vous aurait fait gagner du temps à toutes les deux !

  2. Intéressant cet article. Mais tu sais Manon, je crois que c’est grandement lié au fait que la société dicte « quoi faire » aux gens en toute circonstances. Pendant des années, je me suis laissée porter par le courant, par ce que l’on attendait de moi, pour TOUT. Quelle destination pour les vacances ? Comme tu veux. Où est-ce qu’on habite ? Comme tu veux. Quel parfum, ta glace ? Comme tu veux. Quel film on va voir au cinoche ? Comme tu veux. Et pour les études, tu veux faire quoi ? Comme tu veux. Je pourrais continuer comme ça 10 ans. ça peut paraître ultra con, mais à force de tomber dans ce cercle vicieux, la plupart des gens deviennent incapables de prendre une décision, parce que justement, ils n’ont aucune idée de ce qu’ils veulent. Et ça va du choix des couleurs dans une bannière de blog à des choix de carrière, en passant par des relations amoureuses déséquilibrées. C’est hyper dur de sortir de ça…Mais quel bonheur sans limites quand on y est arrivé 🙂 Je te souhaite un très beau week-end !

    1. Manon Godard says:

      Je trouve ton commentaire super intéressant, merci ! C’est vrai que la société crée tellement de « cases à valider » qu’on peut oublier de se demander quelles sont les cases vraiment faites pour nous, jusqu’à se déconnecter de ce qu’on veut et donc ne plus savoir l’exprimer.

  3. tu as tout a fait raison ! sans parler du fait que chacun a sa propre vision de ce qu’il voudrait, mais il ne réalise bien souvent pas que ça n’est pas forcément une idée partagée par tout le monde… Je ne peux m’empêcher de faire la parallèle avec le coaching et la fixation d’objectif : imagine quand on te dit : « je veux réussir ma vie professionnelle « ! ok… et là il y a du travail de précision a faire, car personne n’a la même réponse ! après au niveau graphique, c’est bien que tu puisses faire des propositions, mais il faut bien que tu partes d’une base, de quelque chose qui soit déjà dans les aspirations et les envies de ton ou ta client(e) .. !

    1. Manon Godard says:

      Je trouve ton exemple très parlant, car en effet « réussir » est une notion propre à chacun qu’il faut préciser. Pour moi ce travail de précision est nécessaire pour comprendre la cliente, son aspiration, et donc pour fournir le meilleur travail possible 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.